Recherche
Calendrier
  • Décembre 2017
    LunMarMerJeuVenSamDim
      
     1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 31

  • Évènements à venir :
    • Des événements sont à venir, restez en ligne!

VIVE L’EUROPE !

13 octobre 2012

Chers internautes,

mon billet pour vous sera, aujourd’hui, un vrai coup de cœur, pour une très grande nouvelle : le Prix Nobel de la Paix vient d’être attribué à l’Union européenne.

En ces temps de crise, c’est une très bonne nouvelle, réconfortante, pleine d’espoir, et tellement méritée, n’en déplaise à quelques grincheux.

Le Nobel de la Paix pour l’UE ? Mais pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt ? Car l’Europe, on l’oublie souvent, a été créée, il y a plus de soixante ans, pour instaurer (enfin) la paix, restaurer la démocratie et favoriser la prospérité. Toute cela a été une réussite exemplaire, même si les crises économiques ont rendu la prospérité très irrégulièrement répartis selon les Etats, et à l’intérieur même de ces Etats. Il suffit pour cela de se comparer au reste du monde, y compris les Etats-Unis, pour mesurer à quel point l’Europe reste malgré tout en pointe sur un modèle social sophistiqué, encore proche de « l’Etat-Providence ».

Mais l’Europe, ce sont avant tout des valeurs, et des valeurs exceptionnelles pour l’Homme, car ce sont des valeurs de paix, de droits de l’Homme, de démocratie, d’entraide entre les hommes en souffrance, et ce sur les cinq continents du monde. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’UE est le premier donateur au monde, en aide humanitaire, devant les Etats-Unis.

Symbole des symboles, l’UE a aboli la peine de mort. La peine de mort, c’est un interdit sur le territoire de l’UE, ce que l’Etat fédéral américain n’a pas encore eu le courage de faire pour ses Etats fédérés.

Ce prix Nobel est une juste reconnaissance de ce chemin accompli, dans un monde tourmenté, instable, où sur 192 pays, la moitié –excusez du peu – sont des dictatures, à des degrés divers, où les Droits de l’Homme sont bafoués, où les élections sont truquées, où la corruption règne en maître.

L’UE a éradiqué tout cela, non sans mal. Car elle revient de loin, de très loin. L’Europe, c’est plus de mille ans de guerres civiles ! Rien qu’en deux siècles, de 1748 avec la guerre de succession d’Autriche, à 1945, il y a eu sur le continent européen plus de 600 batailles et 160 déclarations de guerre ! Et l’apogée, si je peux dire, fut vec la seconde guerre mondiale, et ses quarante millions de morts, plus la shoah ! C’est quand même l’Europe qui a inventé le fascisme, le nazisme, le communisme, le génocide. C’est l’Europe qui a « produit » des Napoléon, des Hitler, des Staline, ces « Européens » qui ne « pensaient » l’Europe qu’à coups de canon, de domination, et de massacres !

On revient de très loin, grâce aux pères fondateurs de l’Europe, qui ont dit stop à tant de gâchis humain en 1945, et ont jeté les bases de notre Europe démocratique, enviée par le monde entier, et dont le résultat est paradoxalement mieux reconnu à l’extérieur de nos frontières qu’à l’intérieur de l’Europe elle-même !!

Depuis 67 ans, l’Europe est en paix, pour elle-même et au-delà. Car elle œuvre, inlassablement, partout dans le monde, pour la paix. Avec des échecs, bien sûr, mais aussi des succès. Même dans les Balkans, où des cicatrices peinent à se refermer, le processus européen progresse : la Slovénie (ex-Yougoslavie) est déjà dans l’UE depuis 2004, et a même l’euro ; la Croatie (aussi ex-Yougoslavie) rejoindra l’Union le 1er juillet 2013. Cette adhésion progressive des Balkans est un gage de paix, en hommage aux massacrés de Sarajevo et Srebrenica.

Avant, pour régler un problème de frontière entre la Pologne et l’Allemagne, on se battait. Aujourd’hui, pour régler le même problème, on négocie.

L’Europe est un modèle pour l’Humanité tout entière. Qui est d’ailleurs copié actuellement par l’Amérique du Sud qui s’organise en « Union des Nations sud-américaines » avec une assemblée parlementaire, une banque centrale dite banque du Sud et un projet de monnaie unique. Aucune autre région du monde, pas même les USA (Vietnam ; compromission avec les anciennes dictatures sud-américaines ; basses œuvres de la CIA) n’est en paix depuis si longtemps. Même si l’UE est parfois imparfaite (accords Schengen bafoués ; prisons françaises humainement indignes ; maltraitance des ROMS ).

La Paix, comme la démocratie, est un combat permanent, et n’est JAMAIS irréversible, ne l’oublions pas face aux populismes montant, au racisme, aux xénophobies, aux europhobes qui veulent la peau de l’Europe (voire de l’euro) et profitent de façon ignoble, dans leur rhétorique extrémiste, de la montée des difficultés économiques et donc sociales, qui ne sont d’ailleurs pas de la faute de « l’entité » Europe, mais d’une poignée de dirigeants incapables de s’unir dans un projet et une vision de long terme.

Alors bien sûr, preuve d’ailleurs de notre saine démocratie en Europe, il y a eu plusieurs réactions négatives d’eurosceptiques ou d‘europhobes à l’annonce de ce magnifique Prix Nobel. Des critiques outrancières, des railleries minables. Ces gens là (l’extrême-gauche, l’extrême-droite) préfèreraient-ils la guerre ? La dictature ? la pauvreté ou la misère (la vraie !) qui frappe plus de 70 pays sur cette planète ? Car ils ont osé faire l’amalgame entre la situation économique, certes difficiles, de quelques pays (du Sud, surtout) qui ont dépensé sans compter beaucoup plus qu’ils ne produisaient, par la faute de leurs dirigeants, et la réalité démocratique et pacifique de l’Union ! Il ne faut pas tout mélanger, la démagogie a des limites, quand même ! Car il faut aussi rappeler que, sans l’Union européenne, des pays comme la Grèce, l’Irlande, le Portugal n’auraien pas d’assistance budgétaire des Etats, ni d’entraide financière de la BCE. Ils s’écrouleraient comme des tas d’autres pays dans le monde, non compétitifs, et dont on ne parle jamais, et qui sont pauvres très longtemps, voire à vie…

Un tel parti pris, totalement déviant, est aussi ignoble que ridicule. Ils ont perdu une occasion de se taire, ceux-là qui prétendent parler « au nom du peuple ». Mais quelle légitimité ont-ils, au fait ? Les peuples, il me semble, sont, dans leur immense majorité, des pacifistes, épris de paix et de démocratie. Et ils se font avoir quelquefois par des Politiques, démagogues et dangereux, qui les endoctrinent, et les manipulent ! L’UE leur résiste depuis 67 ans, et ce prix Nobel est une gifle à ces gens là, en même temps qu’un encouragement aux autres, et surtout aux peuples. Cela nous conforte dans nos convictions, et nous donne de la force et du courage pour conserver ce « standing » et mériter, pour toujours ( ?) une si belle distinction.

Puisse ce Nobel donner aussi du courage à nos dirigeants euro-tièdes pour aller enfin de l’avant et consolider cette Union européenne inachevée sur le plan économique et surtout politique. Ce prix est aussi un message : sans union fédérale, les Etats seuls, divisés, ne s’en sortiront pas, et les populistes gagneraient du terrain à cause de l’appauvrissement des peuples.

Sachons préserver cette Europe indispensable pour les Européens, et pour le monde !

J’invite chaque citoyen européen convaincu à écrire sur son CV « Citoyen de l’UE, Prix Nobel de la Paix ».

Nous pouvons en être fiers ! Vive l’Europe !