Recherche
Calendrier
  • Août 2018
    LunMarMerJeuVenSamDim
      
     1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31  

  • Évènements à venir :
    • Des événements sont à venir, restez en ligne!

Fillon : honteux – Chronique d’une mort (politique) annoncée

Après sa convocation devant les juges pour le 15 mars prochain, le candidat LR François Fillon signe et persiste dans sa folie mégalomaniaque « j’irai jusqu’au bout ! ». Jusqu’au bout de quoi ? Jusqu’au bout de la honte ? Jusqu’au bout de l’échec certain ? Jusqu’au bout de l’immoralité, de l’arrogance, de la suffisance, de l’égoïsme, de la lâcheté, du déni, du « hors sol », de la décadence, de l’irresponsabilité ?

Car François Fillon ira donc, par son acharnement politique, jusqu’au bout de l’effondrement d’un grand parti républicain. Il ira, sans vergogne, jusqu’au chaos démocratique. Car, il finira le  premier tour, à la 3ème place, voire 4ème ou 5ème, autour de 10 à 15% au mieux. Avec son « dernier carré » d’affidés.

Et nous serons, un peu plus, la risée du monde entier, et ce par la volonté irresponsable d’un ego démesuré, qui a sombré dans le déni le plus insolent de l’histoire. Du genre, je tomberai, mais après moi, ce sera le chaos.

Certes, la plupart des voix se reporteront sur Macron (la gauche éclatée étant hors jeu depuis longtemps), mais d’autres se reporteront sur Le Pen – un comble – et son programme mortifère. Et ce, alors que Le Pen aussi est une honte pour la France, avec son système de corruption organisée, de surfacturation des kits de campagne, et d’emplois fictifs. Le Pen vole à la fois l’argent national et l’argent des Européens ! Et ça se prétend « patriote » !

Voilà ce à quoi va aboutir l’acharnement de Fillon, qui fera tout pour sauver sa candidature, niant la séparation des pouvoirs que l’on doit d’ailleurs mettre à l’actif de l’actuel quinquennat après des décennies de louvoiement et de tentatives ratées.

C’est honteux, de la part de quelqu’un qui faisait sérieux – on n’ose pas dire honnête ! – de nier l’action exemplaire et enfin indépendante des juges, socle absolu de notre démocratie.

Nier la séparation des pouvoirs, comme c’est le cas dans la moitié des pays de la planète, c’est nier la liberté et la démocratie.

Vouloir que le Politique soit au-dessus de la Justice, c’est nier la liberté et la démocratie. C’est nier tous les (lents) acquis de la démocratie française depuis la Révolution.

Fillon parle « d’assassinat politique ». Mais qu’a-t-il donc fumé ? C’est injurier la Justice. Alors même qu’un Président de la République doit être, justement, le garant de l’institution judiciaire. Et là, on a un candidat qui la bafoue !! (Comme Le Pen d’ailleurs). A quoi rime ce discours victimaire et radicalisé ? C’est pitoyable, de pratiquer des propos aussi outranciers et suicidaires. Il fait là, comme Le Pen, du Berlusconi.

C’est honteux, lâche et dégueulasse. Tout cela pour un poste ! Les obsessions, cela se soigne !

Monsieur Fillon, même si vous aviez été, par miracle, élu, vous n’auriez de toute façon rien pu faire ou dire, dans le tintamarre des casseroles. Vous n’auriez eu aucune légitimité, en voulant vous mettre au-dessus des lois. Durant 5 ans, le vacarme aurait été assourdissant… On aurait eu un président zombie, calfeutré, bunkérisé dans son bunker élyséen, ne sortant pas, ne parlant pas aux médias, ni aux Français, et surtout étant totalement impuissant politiquement parlant, étant « empêché » de gouvernance, au sens propre. Inaudible sur la scène européenne et internationale. Mais cela vous vous en moquez : vous voulez le poste, c’est tout !

Mais monsieur Fillon, vous y pensez à la France ? Alors, si vous y pensez vraiment, pensez à la démocratie, à la grandeur de la Justice, à son indépendance ? Vous dites vous-même que la France est plus grande que vos erreurs, donc que vous. Justement, respectez-la, en sortant du jeu ! Arrêtez le carnage ! Stoppez votre candidature vaine et honteuse ! Et n’ajoutez pas à la honte votre propre humiliation ! Arrêtez de penser à votre seule personne, à votre survie. Votre acharnement fou est vain et dangereux.

Pensez aux autres, à la Démocratie, à la Justice, à la France ! Elle se mérite, la France !

Ayez au moins ce courage, cette grandeur : dégagez, SVP !

Cela redonnerait un peu de dignité à cette élection présidentielle. Sinon, l’Histoire sera très sévère pour vous. Et à juste titre !

2 Réponses à “Fillon : honteux – Chronique d’une mort (politique) annoncée”

  1. Rudolf Kalman dit:

    Cher Alain,

    Donc au deuxième tour, on n’aura plus que le choix entre Macron, l’homme de la Banque Rothschild et d’un système bancaire qui assassine la Grèce… et Le Pen… belle perspective…

    Et ne demande pas ce que Fillon a fumé… c’est faire injure aux copains avec qui je fumais parfois du H dans ma jeunesse, en 70, quand j’étais en coopération technique au Maroc…

    Amicalement. Rudolf

  2. giroud dit:

    Ménage toi, Alain, ce type est de la mème veine que Sarko, ils ont un pois chiche, à la place de la cervelle;
    Du mème calibre que la Le Pen; Son père et elle ont occulté Suez et Nasser en 1956, et le coup de pied au cul que les “souverains” Français et Anglais ont pris, par les USA et La Russie (URSS)

Laisser un message

*